Se débarrasser du mythe du messie

Lorsque vous partagez un document, merci d'en conserver la forme et le fond et d'en mentionner l'adresse sur le présent site : http://unite-jesuis.com/actualités/

Si vous souhaitez me faire part de vos réactions sur le sujet évoqué ci-dessous, vous pourrez le faire en bas de page.

Si vous désirez être informé(e) de la parution d’un nouvel article en recevant la lettre d’info, vous pouvez vous abonner.

Se débarrasser du mythe du messie,
Accueillir en nous la conscience du surhomme
Message du 22 octobre 2020 reçu du Christ, par JE SUIS et Jésus réunis

Couleurs de l’automne chez Fabienne JOUAULT, en Bretagne

Tu es depuis quelques jours immergée dans le bain de l’Apocalypse, tout en toi ressent la poussée inexorable du changement, de la révélation du temps nouveau faisant suite à l’effondrement des temps anciens révolus. Tes cellules se préparent à ce séisme depuis que tu es dans cette incarnation, ta conscience sait intuitivement qu’elle est venue pour participer activement à l’événement, à l’avènement du Verbe manifesté, à la révélation de la Vérité de ce que ce monde est, de ce que l’humanité est véritablement.

Dans le chemin que tu as parcouru, comme beaucoup d’autres tu as, un temps, entretenu la croyance de bourreaux extérieurs et par conséquent de la venue d’un sauveur. Les religions de toutes les régions du monde ont bien-sûr imprégné les consciences des humains de cette croyance d’un messie, envoyé du plan divin qui viendrait libérer les corps de chair et les Esprits emprisonnés dans la matière de leur triste sort, mettant fin ainsi à l’anathème, affranchissant les fils d’Adam de leur condamnation aux travaux forcés et à leur sempiternel retour à la poussière.

Pour l’avoir toi-même expérimenté de nombreuses fois dans ta vie personnelle, qui en tous points est semblable au sort universel, de sauveur il n’y a point et quand il est dit que le Christ revient, ce n’est pas dans un seul corps humain, mais bien par les rassemblements de plusieurs en son Nom très Saint.

Le surhomme est en chacun

Nous voulons te parler aujourd’hui du surhomme qui n’est pas du tout un seul homme, un Christ qui descendrait dans un corps densifié et délivrerait l’humanité de l’esclavage dans lequel elle est plongée sans même en avoir conscience, croyant dur comme fer à son bonheur dans des véhicules de fer et par des communications établies au moyens d’outils qui détruisent tandis qu’on les utilise. Non, vois-tu, nous voulons te demander de parler à ceux qui veulent bien entendre que ce qu’ils sont en train d’attendre, pour être libres en totalité et agir sous leur propre responsabilité, c’est le surhomme qu’ils sont déjà, dans ce corps tel qu’il est, puisque désormais les cellules ont la capacité de faire vibrer en elles la conscience divine, la présence du Christ qui sait remplir votre royale couronne et ajouter la force supra mentale à la personnalité, et ainsi éclairer la pensée restée durant des siècles dans l’obscurité.

Comme toujours pour monter une marche du grand escalier de votre conscience individuelle et collective, il vous faut regarder vers le haut, vous souvenir de votre aspiration à l’unification de votre humaine condition avec votre divine constitution, et il vous faut aussi savoir laisser derrière vous les rêves éculés qui vous ont immobilisés dans une attente mortifère d’un grand frère libérateur, d’un messie sauveur qui n’aurait fait, une fois encore, que diriger vos navires en prenant un jour ou l’autre la place du grand navigateur que vous êtes en vérité.

Notre sauveur est à l’intérieur de nous

Dis à tes amis, à tes frères et à tes sœurs, que leur sauveur est à l’intérieur de leur cœur, dans leur JE SUIS totalement accueilli qui invite à être obéi pour que le règne de la joie soit établi, pour que l’Amour soit maintenant la Loi, sans nul besoin d’un homme-messie.

Point d’homme providentiel directement venu du ciel ou encore élu aux élections présidentielles, point de surhomme unique ayant vaincu maladie ou ennemis, mais bien un pouvoir posé en chacun d’être enfin souverain, d’avoir la main sur son grand jeu humain, sans que nul ne puisse interdire de respirer ou de dire, sans que personne ne vienne réduire le territoire sur lequel circuler avec son corps de gloire.

Levez-vous ô mes frères, votre paralysie est finie ! « Lève-toi et marche » ai-je dit dans les temps où j’étais manifesté en Jésus. Plus que jamais aujourd’hui, mon invitation est d’actualité. Je te le dis en Vérité, il est temps de trouver et renforcer ta verticalité, de sentir sous tes pieds l’élan que la Terre vient te donner pour aller avec elle dans les hautes sphères de la conscience de ton être. En toi en effet, est l’Arche d’Alliance enfin retrouvée, en toi est bâtie déjà la Jérusalem Céleste où règne la paix, où les hommes sont tous frères, en toi est la Divinité qui appelle à s’unir à ton humanité, aboutissement de l’exercice éclairé de ta liberté, en toi réside la royauté de l’homme évolué issu de la transition offerte par la planète Terre placée dans le système solaire, en plein dans ce que vous nommez la voie lactée. Le lait divin est offert à chacun, les bouches sont ouvertes pour s’abreuver au sein de la mère cosmique, pour vous nourrir de la puissance sacrée de la Créatrice des mondes manifestés.

Mais si, mais si, vous êtes bien le messie

Mais si, mais si, vous êtes bien ceux qui avez mandat à faire face à la bête qui marque la fin des temps, vous êtes bien ceux qui avez en vous l’épée de cristal diamant ayant capacité de faire surgir la Vérité de la géhenne aux obscures fumées.

Mais si, mais si, vous êtes chacun porteurs de la présence de l’Archange Michaël et du Christ réunis, et un seul mot de vous suffit pour arrêter les incendies, les déluges et autres pandémies. Au nom du Christ, parlez afin que le Verbe soit manifesté, et que par vous s’accomplisse la Divine Volonté.

Mais si, mais si, chacun de vous en Christ accueilli, chacun de vous reconnu en JE SUIS, est véritablement un messie. Point de prétention en disant oui à cette information, mais au contraire une grande humilité lorsqu’il s’agit de se conformer à ce qui est prescrit par JE SUIS, lorsqu’il s’agit de servir simplement et modestement ce qui est écrit au firmament de votre création.

Je fus le messie afin que vous le soyez aussi. Vous le savez, je n’ai pas été totalement reconnu lorsque je suis venu, et sur la croix, j’ai été rejeté. Inutile donc aujourd’hui de vous crucifier puisque déjà le déni a été une réalité. Reconnaissez-vous fils et filles de l’éternité, âmes androgynes parfaitement divines, vivez en votre souveraineté votre corps de gloire patiemment élaboré. J’étais le messie, vous l’êtes aussi.

Message reçu par Marie-Odile le jeudi 22 octobre 2020 après-midi
Les intertitres ont été ajoutés a posteriori.

Si vous désirez être informé(e) de la parution d’un nouvel article en recevant la lettre d'info, vous pouvez vous abonner

Votre contribution :

Vous souhaitez vous exprimer, contribuer à l'évolution de la conscience sur ce sujet ?
Ecrivez votre commentaire ici et envoyez-le-moi afin que je puisse le publier.