Histoire d’hypnose de foire

Lorsque vous partagez un document, merci d'en conserver la forme et le fond et d'en mentionner l'adresse sur le présent site : http://unite-jesuis.com/actualités/

Si vous souhaitez me faire part de vos réactions sur le sujet évoqué ci-dessous, vous pourrez le faire en bas de page.

Si vous désirez être informé(e) de la parution d’un nouvel article en recevant la lettre d’info, vous pouvez vous abonner.

Allons-nous continuer à être des complices passifs
de l’hypnose de foire organisée par décrets et textes de loi ?

Quand l’irrationnel est banalisé

Il suffit d’entrer dans un bar ou un restaurant en France et de garder active sa conscience pour voir que la population agit désormais sous le contrôle d’une autorité qui impose un comportement irrationnel. Le masque obligatoire pour entrer dans la salle devient inutile dès lors que le client est assis à la table où ses plats seront servis. En observant le degré très élevé de la soumission à l’autorité, je me suis interrogée sur le fait que les français, réputés pour être rebelles, aient accepté sans broncher de se plier à ces obligations dénuées de tout bon sens.

Au constat de l’irrationalité des obligations, s’ajoute la diffusion de nombreuses informations émanant d’éminents représentants de la science dominante elle-même, disant que le masque est injustifié et inopérant pour éviter la propagation de la maladie, rappelant que les mesures de confinement ou de quarantaine ne sont pas justifées. Le bon sens est là aussi absent.

Un lutin de l’Oliverie, photo de Sandrine VILLERS-POCHARD

Tenter de comprendre la soumission observée

Sachant que la population n’a pas tout à coup perdu son intelligence et son discernement, sachant que tout le monde n’est pas lobotomisé par le journal télévisé, sachant que nous ne sommes pas tous ensuqués par des drogues annihilant notre capacité à réagir, comment en sommes-nous arrivés à un tel degré de collaboration avec une autorité qui nous bâillonne, restreint notre liberté, réduit notre territoire et nous fait croire que c’est la guerre ?

Certes la peur de la maladie et de la mort est un excellent ressort pour inhiber la volonté, mais quand même, on sait que face au danger et donc à la peur, l’humain peut aussi mobiliser son agressivité et attaquer. Et là, rien, à peine quelques pichenettes de contestations tout de suite étouffées par les accusations de prôner la conspiration, insulte devenue une des plus répandues !

Depuis quelques jours, l’évidence m’est apparue : la population a été mise sous hypnose. Oh, pas l’hypnose qui permet de modifier son état de conscience et d’accueillir les vibrations de notre Moi-Esprit, pas l’hypnose qui guérit, mais celle au contraire qui pervertit, qui résulte de l’emprise de l’hypnotiseur sur le sujet ! L’hypnose de foire, l’hypnose de rue, de spectacle est bien celle qui a cours aujourd’hui.

Le modèle de l’hypnose de foire censée nous faire rire

Quelques recherches sur Internet pour voir de plus près les mécanismes utilisés par les grands fascinateurs qui savent à merveille soumettre des sujets à des consignes ridicules en vue d’amuser le public, m’ont confirmé la pertinence de mon intuition. Par égard pour les praticiens d’une hypnose authentique et respectueuse de leurs patients, je vais d’ailleurs employer ici le mot « fascinateur » pour désigner les personnes qui assujettissent la population.

Dans l’hypnose de foire, après quelques paroles rassurantes, le fascinateur cherche à créer la surprise, à désarçonner son sujet pour créer de la confusion, voire de la sidération et lui suggérer ensuite de « dormir », d’entrer en transe hypnotique. À partir de là, le sujet est placé sous la domination du grand fascinateur et lui obéit sans broncher, allant jusqu’à exécuter des consignes qui le ridiculisent et provoquent le rire du public. C’est la logique de type de spectacle.

Nounours, Nicolas, Pimprenelle et le marchand de sable

En France, la peur de la maladie et la déclaration de la situation de guerre ont permis facilement d’organiser une transe hypnotique collective et l’entrée sans heurt dans le confinement. L’usage répété de courbes, de graphiques, de blouses plus ou moins blanches pour communiquer dans les médias maintient l’état d’hypnose et les sujets sont ainsi téléguidés par les consignes des fascinateurs dans toutes leurs relations sociales d’abord, et maintenant autour de la table de la salle à manger familiale.

La question de la souveraineté est une nouvelle fois posée. Allons-nous être candidats pour obéir au grand prêtre, au marchand de sable qui donnait autrefois à Nicolas et Pimprenelle l’ordre de dormir gentiment, par le truchement du gentil Nounours ?

Folie, galet vibratoire d’Élodie LAGOUY

Mais qui hypnotise qui, en vrai ?

Les politiques qui montent sur la scène pour le spectacle d’hypnose de foire sont eux-mêmes sous hypnose. Leur marchand de sable à eux, ce qui les met en transe hypnotique, n’est pas visible par leurs yeux de chair. Les présidents, les ministres, les patrons des grandes industries, se croient les grands fascinateurs, les nounours qui endorment les enfants. Ils ignorent totalement qu’ils sont eux aussi sous hypnose et qu’ils obéissent à des consignes qui les ridiculisent autant que leurs ordres irrationnels nous abêtissent.

Les asuras, ces entités du monde subtil qui managent la peur pour contrer l’évolution de la conscience humaine sont les véritables tireurs de ficelles des marionnettes terrestres. Les asuras adorent que nous ayons peur car c’est leur nourriture, leur entrée, leur plat, leur dessert.

Le chant du cygne des asuras

Les asuras savent qu’ils ont déjà perdu le combat, ils savent que malgré leur action incessante nous allons vers l’unification, vers l’homme Divin, la réunion de la créature et du Créateur. Les asuras voient la conscience solaire qui se déverse sur la Terre, voient de plus en plus d’humains qui se souviennent de leur véritable substance, voient la capacité de nos corps à digérer le supramental. Les asuras voient le Christ dans sa gloire vivre sur la planète dans le cœur des fraternités qui se créent, les asuras voient la puissance de l’Esprit qui reprend ses droits sur la matière, et ils sont enragés de voir leur échec déjà avéré. Ils sont enragés et ruent, ils redoublent d’obstination à détruire, à soumettre les humains terrorisés, à entraver la souveraineté. Ils jouissent de leur pouvoir en passe de disparaître, ils savent que c’est leur chant du cygne, le dernier soubresaut de leur agonie.

Le réveil par les trompettes de l’Apocalypse

À nous qui savons la globalité de la situation, qui nous souvenons que toujours l’Esprit est à l’œuvre dans ce que nous expérimentons, il revient de ne pas accepter de monter sur la scène de l’hypnose de foire, de ne pas nous rendre complices des grands fascinateurs, mais au contraire, de toujours choisir la joie et la Lumière vraie, de sans cesse incarner la Vérité en manifestant pleinement notre JE SUIS. L’Amour absolu est là, en nous et autour de nous, nous LE sommes, nous LE rayonnons, la peur n’a donc pas sa place ici. La Source coule en nous, nous sommes immergés en elle et nulle légende humaine ne peut l’arrêter. La Divinité est présente au cœur de nos cellules, notre fréquence s’élève inexorablement dès que nous avons conscience de l’Être Suprême que nous servons. Là où nous sommes en Vérité, nul besoin de chercher le rire ou les plaisirs car la joie est là, en droit d’état.

Sortir de l’hypnose est un devoir. Moïse une fois de plus est avec nous pour que le pharaon d’aujourd’hui n’exerce plus sa fascination sur les êtres qu’il avait asservis. En hommes libres nous sommes reconnus pour accomplir le grand dessein Divin, réaliser l’Unité de notre Divine origine et de notre terrestre condition. S’il reste encore quelques parties de nous endormies, ordonnons-leur de se réveiller, de s’emparer de la belle énergie de vie qui hisse vers le sommet de nous-mêmes. Le vent de l’Apocalypse est bel et bien en train de souffler, les sceaux se défont, la Vérité se révèle. Recevons fièrement et humblement l’Esprit Saint qui bénit, de nos JE SUIS soyons les témoins avisés !

Les références que j’ai utilisées pour écrire cet article

Les sites que j’ai consultés pour l’hypnose de foire :
https://www.hypnose-therapie-breve.org/Hypnotiseur-de-spectacle-hypnotiseur-de-foire-hypnose-de-rue_a33.html
https://www.medecines-douces.com/Hypnose-de-Rue-Le-Scandale-_a1138.html
https://hypnose-clinique.ca/conference/messmer-spectacles/
Pour quelques informations médicales sérieuses : https://youtu.be/mFNSYAUntsw

Si vous désirez être informé(e) de la parution d’un nouvel article en recevant la lettre d'info, vous pouvez vous abonner

14 contributions

  1. Juste une observation que je tiens à émettre par esprit de franchise. Au début, je me suis sentie contrainte et ai été rebelle.
    Maintenant, j’ai comme « métamorphosé » cette discipline imposée et je me sens libre et tout-à-fait consentante pour porter le masque. Je ne me sens pas du tout en état hypnotique, et mes proches non plus. Au contraire, mettre le masque est un acte solidaire, fraternel. Je le fais avec amour .. un certain humour .. et avec lucidité. Attentive aux échanges de regards .. qui d’ailleurs commencent à exister davantage. Il ne s’agit plus de résignation. Je me sens étrangement libre et paisible. En accord avec l’Esprit qui m’anime.
    En toute amitié.
    Nicole.

    1. Merci Nicole de ce point de vue exprimé ici.
      Heureusement que, comme toi, certains humains parviennent à mettre de la conscience sur leur choix de se masquer en en faisant un acte d’amour, de construction de la fraternité. Il n’en reste pas moins qu’une majorité reste régi par la peur de la maladie ou de l’autorité.
      Dans cet article je souhaitais aussi informer sur ce que nous rappelle le monde spirituel qui est à l’origine de tout ce que nous vivons : les personnes qui prennent les décisions pour la population sont régies par les asuras qui tentent leur dernier baroud d’honneur en freinant l’élévation des consciences. Comme toujours dans la fréquence de la dualité, ce qui freine est aussi vecteur de progression, dès lors que nous développons la conscience JE SUIS en nous, que nous nous positionnons en souverains.
      Au fond ce qui est le plus important pour chacun, c’est bien de se sentir UN avec JE SUIS, « en accord avec l’Esprit qui nous anime », ainsi que tu le dis.

  2. Merci MARIE-ODILE Pour ce message ! Je suis allé écouter les informations medicales sérieuses aves la ”Dct Astrid Stuckelberger ” ce qui confirme ce que je pensais je suis moi même confinée après avoir fait le test qui soit disant est positif alors que je n’ai aucun symptôme, et combien comme ça ? Et nous passons dans leur statistiques comme positifs qui sous entend ’malades” mais nous devons tout de même prendre des précautions surtout quand il y ades personnes fragilisées autour de nous! Ceci dit il y a chez nous bcp plus de malades de ce virus à l’heure actuel qu’en mars!
    Je souhaite a votre petit groupe de passer une belle semaine lumineuse ! Marie-Christine

    1. Merci Marie-Christine,
      La grande comédie des chiffres d’apparence froids et neutres mais qui sont utilisés pour le management de la peur et de la soumission à l’autorité. De quoi y perdre son latin ! De quoi aussi stimuler notre motivation à vivre pour le sens sacré de notre existence.
      Ici le chantier a commencé dans la joie et la simplicité.

  3. Merci Marie odile. Je le vois bien moi aussi de surcroit je me me retrouve au milieu de tout cela. Prise en otage d une certaine demande d application des mois en lien avec mon job. Je ne veux pas aller dans ce sens la, ni ne peut me revolter. Je cherche cette voie du milieu, cette voie du jiiste. Porter ce masque me pese car je me sens soumise quand je n adhere a aucune de ces stupidites. Tout en moi va ds me sens de la non adhesion a ce qui est en train de se vivre. J observe la moutonnerie et je suis sideree et impuissante. On fait taire les sachants et on ecoute betement. Que se joue t il derriere tout cela? Je m interroge je cherche cette posture interieure qui me fera ni me soumettre, ni me rebeller.
    Amitié

    1. Merci Sylvie de ton amitié et de ta fidélité,
      Je peux tout à fait imaginer la sensation d’otage que tu ressens, tiraillée entre la loyauté professionnelle et la loyauté à ton JE SUIS. Il est de la plus haute importance en ces temps de voir les forces occultes à l’œuvre parmi les humains, de voir combien l’arrivée massive de la lumière christique suscite les ruades de ses opposants. De quoi nous inciter à choisir, à renforcer le choix de la voie de l’unification homme-Esprit que nous avons choisie.
      Être libre est un art qui s’apprend, au-dessus du balancier rébellion/soumission. Bref, les initiations continuent.

  4. Merci Marie-Odile,
    Dans l ‘idée de l’ hypnose, hier matin il m’est venue le mot apoplexie, j’étais à ce moment là en présence d’une personne acculé par la peur en revendiquant le port du masque,
    vision vu d en haut me dit lâcher prise et confiance dans mon Je suis, posture de veille aussi pour moi

    1. Merci Chantal
      Le déficit en oxygène va finir par se faire sentir très vite désormais. Couplé à l’irrationalité, ce manque de nourriture pour les neurones va probablement générer des comportements désordonnés. A nous d’être témoin de tout cela dans la conscience de nos JE SUIS à l’œuvre dans tout ce qui se vit.

  5. En lisant ce texte, l’energie d’amour coule en moi et déborde de partout. Que du bonheur d’avoir accepté d’etre au service de JE SUIS . merci a toi Marie-Odile d’avoir accepté de transmettre.
    Je vis dedans dans un bar, les clients viennent avec plaisir pour rire, parler et se retrouver sans contrainte , la joie règne dans ce lieu.
    Amitiés
    Roseline une soeur en Christ.

  6. Bonjour Marie-Odile, merci infiniment pour ces mots qui éclairent cet état léthargique de soumission actuel qui me questionne et m’impressionne et nous sort de notre souveraineté. Je suis ravie d’apprendre que le basculement est là et que la Lumière l’emporte sur l’Obscurité. Quelle chance de pouvoir lire et recevoir tous ces messages par votre intermédiaire et de ressentir la transformation à l’oeuvre dans nos cellules. Je vous suis d’une reconnaissance et d’une gratitude infinie d’être cette Porteuse de Lumière à la proue du navire nous montrant le chemin et nous invitant à nous laisser traverser par ce nouveau Souffle !!! De ma Lumière intérieure je vous bénis !!!

    1. Un grand merci Karine,
      Oui, le basculement a bien eu lieu au niveau de l’énergie et va très vite se manifester dans le visible densifié. Nous sommes là pour permettre à ce nouveau paradigme de s’installer, le temps que l’ensemble de la population se reconnaisse Esprit. Bénie sois-tu, toi aussi !

  7. Merci Marie-Odile. Je trouve très pertinent ta lecture de la situation. J’ai aussi bien senti cet état d’hypnose de la population. De lire par tes mots vibrants cette vision de la situation vue d’en haut renforce ma posture de veille bien nécessaire en ces temps d’apocalypse. David.

Votre contribution :

Vous souhaitez vous exprimer, contribuer à l'évolution de la conscience sur ce sujet ?
Ecrivez votre commentaire ici et envoyez-le-moi afin que je puisse le publier.