Marie-Madeleine nous enseigne

Lorsque vous partagez un document, merci d'en conserver la forme et le fond et d'en mentionner l'adresse sur le présent site : https://unite-jesuis.com/actualités/

Si vous souhaitez me faire part de vos réactions sur le sujet évoqué ci-dessous, vous pourrez le faire en bas de page.

Le contexte de cet article

Nous sommes le 13 décembre, jour de la Ste Lucie et veille de la Ste Odile. Ces deux femmes parlent de lumière et de vue. Lucie par son nom qui dit la lumière et Odile, par sa biographie : née aveugle, elle recouvre miraculeusement la vue par une goutte d’eau de son baptême. Alors que je me pose pour écrire sans connaître un traître mot de ce que je vais dire, me voilà tout à coup en proximité immédiate de l’entité spirituelle de Marie-Madeleine. Celle qui fut l’épouse de Jésus est là, dans l’atmosphère qui m’entoure et je sens qu’elle m’invite à m’intéresser à sa présence. Comme toujours je doute de mon ressenti et quelques éternuements viennent m’indiquer, au cas où je ne l’aurais pas perçu, que je suis impressionnée, même si j’ai de multiples expériences de son immédiate présence. Je me mets à l’écoute de ce qui est là, et j’entends…

Marie-Madeleine parle

« Mon temple, mon église », une œuvre de Hanna que je remercie

« Je suis la femme de Yeshua, la polarité complémentaire dans l’incarnation de celui qui fut Jésus. Je me présente à toi pour que tu te mettes en résonance avec la fréquence de l’archétype féminin manifesté dans la matière, tandis que Marie est l’archétype féminin absolu. Comprends-tu maintenant pourquoi Marie est présentée « femme vierge » et moi présentée « prostituée » ? Tu as là un symbole qui met en évidence les croyances que le psychisme collectif a imposées à la conscience des humains. Marie apparaît pur Esprit Féminin, force non manifestée ayant conservé sa totale divinité, sans aucune altération. Elle est aussi Mère car elle est celle qui va donner naissance dans le plan dense aux Essences Divines singulières volontaires pour venir sur la Terre. Marie est vierge car elle est dans le plan de l’absolu, celle qui donne sa force pour que la manifestation de l’humanité soit. A l’inverse, moi, Marie-Madeleine, j’apparais comme celle qui s’est compromise dans la matière, celle qui est arrivée sur la Terre, celle qui a pris corps et a expérimenté les plaisirs de la chair. Tandis que Marie est LA Mère, je suis l’épouse de l’homme incarné, la descendante d’Eve la pêcheresse qui a conduit, l’humanité à sa chute selon la légende élaborée par vos cerveaux au fur et à mesure que la sensation de coupure entre VOUS et vous s’est renforcée. En polarité avec Marie restée dans l’absolu, je suis le symbole de l’humain manifesté, altéré par l’apparence dense, régi par les 5 sens, plongé dans la relativité. Toute cette journée, vois-tu, tu as senti la présence aussi de Jésus dont tu sais qu’il a reçu dans sa chair l’information du Christ conscience solaire. C’est par lui que les deux femmes sont unies, par lui que l’humanité incarnée peut réunir l’absolu de sa mère et le relatif de son épouse. Par cet homme qui porte Christ et devient un dieu incarné, le non manifesté et le manifesté sont rassemblés ».

Un petit commentaire personnel sur le message

« Le soleil transperce la montagne » dans la vallée de la Gruyère en Suisse, une photo de Rosmarie Burri.


Je me rends compte de la puissance des enseignements que Marie-Madeleine, symbole de l’humanité manifestée, apporte et ressens une immense reconnaissance. Je comprends aussi que l’humanité incarnée est tout sauf ignorante de la manière dont l’expérience terrestre est organisée. Nous devrions davantage écouter les symboles (symbolum1 en latin) qui ont le pouvoir de contrecarrer le « diabolum » avec lequel notre psychisme à 2 faces sait si bien nous séduire.

Après ces quelques réflexions personnelles, je demande à Marie-Madeleine pourquoi c’est à une créature de genre masculin, en l’occurrence Jésus, qu’il revient de faire la réunion entre les 2 aspects du féminin, principe et manifestation.

La réponse de Maria de Magdala à ma question

« Pour qu’il y ait Mère, il fallait qu’il y ait un enfant, pour qu’il y ait épouse, il fallait qu’il y ait un homme. Si tu le veux bien je te donnerai encore bien des informations qui te conduiront à comprendre de plus en plus la trame qui s’est tissée et les broderies mentales qui ont occulté la vérité. Aujourd’hui, je vais me contenter de te dire que moi, Marie-Madeleine, au contraire de ce qui a été raconté sur moi, je n’avais rien oublié de ma nature divine lorsque je suis née. Tout comme mon époux et sa mère, j’avais totalement conscience de ma fonction, de ma mission. En mon sein le Christ était présent, je le savais par les parents qui m’avaient été donnés et par les sages qui m’ont initiée. C’est par la conscience solaire contenue en moi, contenue en lui, que l’aimantation avec « Rabbouni » a pu se faire. Je vois que tu commences à entrevoir ce que mon propos de ce soir apporte pour une nouvelle compréhension de l’humanité et surtout, tu le pressens, pour son chemin d’unification. Les lourds fardeaux que vous portez sur le dos sont maintenant prêts à être déposés. »

Je rends grâce et accueille mon bouleversement qui pourrait immédiatement mettre ma rationalité en route, alors que je sens que mes cellules et leur intelligence sont la voie pour continuer l’exploration.

1 : Symbolum : objet coupé en deux dont les parties réunies à la suite d’une quête permettent aux détenteurs de se reconnaître ».

Ce texte est lié à une émission diffusée en direct sur YouTube :

🌞 Un enseignement fondamental offert par Marie-Madeleine sur sa fonction dans l’humanité, émission vécue en direct le mercredi 13 décembre 2023

8 contributions

  1. Toute ma gratitude de reconnaître les codes de lumières de Marie Madeleine et Yeshua en chacun de nous depuis la nuit des temps et je reconnaît qu’aujourd’hui ce magnifique féminin sacré et masculin sacré se vit s’incarne dans la présence de Dieu
    Merci
    Nadine

  2. Chere Marie Odile, reçois dejà mon « abrasso » pour ta fète je viens juste tèmoigner de n avoir jamais adhere au narratif des impies sur Marie Madeleine , je reçois donc son message comme une justesse de mon coeur , Gratitude
    J ai ete appelee à la Sainte Beaume l an dernier et j ai ressenti beaucoup de tristesse face à ce que le lieu a « subi » , (pour rester sobre ..). je prie qu un pelerinage d àmes pures puisse dèsormais rèensemmencer l Esprit de Marie Madeleine ✨

    A la joie tjs inspirante de te revoir,
    Valerie V

    1. Merci Valérie de tes mots puissants posés ici. J’aime avoir la confirmation que nous sommes unies pour surfer sur la vague de conscience qui pousse l’humanité vers le UN. J’ai été très contente de te voir le 25/12 à Angers. A bientôt.

  3. Depuis quelques semaines, je ressens très fort mon principe Féminin. Je ressens l’impérieux élan de présenter au monde son extrême Puissance.
    Je comprends aujourd’hui que c’est la Beauté et la Dignité de mon archétype féminin incarné dans la matière, consciente du Christ en mon sein, qui appelle à être vu, accepté PAR MOI et MOI SEULE, sans la vertigineuse peur, honte, culpabilité de trop briller !
    Aujourd’hui, jour de la Sainte Odile, JE recouvre la Vue avec l’eau du Jourdain (Jour du 1) qui a reçu hier la Lumière de Sainte Lucie. JE me baptise et mets en résonance cette eau avec l’eau de mon corps. JE laisse l’Onde Divine prendre toute la place dans mon corps. Je Suis pure, innocente. Je Suis Digne, Je Suis DIVINE. Sur le chemin de l’unification, l’aimantation avec la conscience solaire en moi est maintenant activée.

Votre contribution :

Vous souhaitez vous exprimer, contribuer à l'évolution de la conscience sur ce sujet ?
Ecrivez votre commentaire ici et envoyez-le-moi afin que je puisse le publier.