Et soudain, le boulanger se souvint du levain

Lorsque vous partagez un document, merci d'en conserver la forme et le fond et d'en mentionner l'adresse sur le présent site : https://unite-jesuis.com/actualités/

Si vous souhaitez me faire part de vos réactions sur le sujet évoqué ci-dessous, vous pourrez le faire en bas de page.

Le pain quotidien

Nous sommes fin avril 2021. Je sens la puissance de l’Esprit Saint pousser en moi. Mes cellules sont prêtes à exploser de l’Amour Principe Créateur qu’elles contiennent dans leur noyau et que ma légende humaine a incarcéré. Mon « JE » en est encore le geôlier même si l’ordre de lever les écrous a été donné. Il y a un délai, un sas, un déconditionnement à laisser se faire, entre la décision de la libération et l’ouverture de la prison. Mais c’est une évidence, le levain qu’est l’Esprit Divin pousse, pousse et fait que le boulanger qui l’a reçu pour son pain quotidien, qui l’a utilisé sans la conscience de sa puissance allant jusqu’à le profaner, tout à coup se souvient : la qualité de son pain dépend du levain, du soin qu’il prend à le cultiver. Il comprend soudain pourquoi son pain était devenu dur comme de la pierre. Ce n’est qu’à ce point qu’il ressent en lui l’impérieuse nécessité de redonner au levain de l’Esprit son importance, sa place primordiale d’origine de la vie…
Ce matin du 28 avril 2021, J’avais juste prévu d’envoyer le lien vers une vidéo où Gitta Mallasz donne sa dernière interview à mes amis co-auteurs du livre « 2000 ans après, des apôtres du Christ » et voilà ce qui est venu. Pour les amateurs de pain au levain, la lecture de ces quelques ligne pourra aider l’Esprit contenu dans les cellules du corps à jaillir, à luire.

Cet article est l’occasion de faire le point sur la conscience qui avance sur le chemin de l’unification et de présenter aussi les actions menées collectivement par les voies de l’Esprit pour agir dans l’Humanité en faveur du Grand Réveil qui va susciter le souvenir du levain Esprit chez les humains jusque là endormis. Quelques-unes de ces actions ayant la forme de guidances proposées en direct sur mon antenne YouTube sont donc présentées ici.

Fascination du pain maison poussé par le levain cultivé avec grand soin…

La formulation de la mission se précise

Après la séance d’auto guérison des peurs menée hier soir en direct sur mon antenne YouTube, après la nuit, je suis ce matin dans la conscience que c’est là mon chemin et si vous le désirez aussi, notre chemin : faire en sorte que l’homme ovin pensant devienne divinhumain dont le corps, piloté par JE SUIS relayé par un JE totalement consentant, soit de matière-Lumière, de cristal liquide traversé par l’onde de l’Esprit.

Au service de l’évolution vers l’homme Christ dans les pas de Jésus

Jésus est avec nous pour accompagner cette progression. Il nous offre son expérience de la transfiguration, de la résurrection et de l’ascension. Laissons l’information de ces 3 réalités divinhumaines féconder notre conscience terrestre afin de laisser s’effacer au plus vite les limites que nos identifications à la densité nous imposent encore. Les vibrations du signe du verseau sont comme le ver de terre qui vient ameublir le terreau où la graine de l’homme-Esprit est semée. Autrefois la graine se nourrissait du terreau. Voici qu’aujourd’hui c’est la graine qui transforme le terreau en lumière en cristal liquide. C’est la fin du terreau, c’est la révélation de l’Esprit qui produit la transformation de la matière en lumière.

Acceptons-nous de ne plus avoir à nous référer au terreau et de nous souvenir que nous sommes la graine venue apporter à la terre, à la chair, l’information de la Divine Lumière qui est de toute éternité, sans commencement ni fin ?Acceptons-nous ce vertige qui nous place dans la mission d’être graine d’Esprit qui vient illuminer la création dont nous sommes les auteurs, alors que durant des siècles, nous avons cru que la terre était notre mère nourricière ? Acceptons-nous de voir enfin que c’est nous qui sommes venus nourrir la Terre et non pas le contraire ?

« JE, rempli de JE SUIS, reconnais-toi outil de l’insémination de la création qui a pris l’apparence de la densité, et assume ta mission de donner, donner, donner l’Esprit que TU ES. Transforme le terreau sur lequel tu es posé en cristal lumière afin que l’information Esprit qu’il contient se révèle aux yeux de tous et de chacun !« 

La prière que JE SUIS adresse à JE
Les révélations de la lumière Photo du 29 avril 2021 par Élodie Lagouy

La parabole du levain

Hier soir, j’ai eu l’image de l’Esprit qui est un délicieux levain qui fermente la farine et l’eau permettant de faire le pain. Le levain a donné au boulanger le mandat de le faire vivre. Le boulanger a pétri la pâte se souvenant longtemps des forces spirituelles que le levain contient, transformant la farine et l’eau en un pain vivant. Puis un jour, le boulanger a oublié les forces spirituelles du levain, croyant que son pétrissage, sa force musculaire, étaient à l’origine du bon goût du pain. Petit à petit il en est arrivé à voir le pain comme une pierre, bien dense, sans vie. Le levain a laissé faire : l’homme a transformé le pain en pierre.

Un jour Jésus est venu et a renversé l’histoire. Il a transformé les pierres en pain afin que l’homme n’ait plus faim. C’est maintenant la fin de la famine, le retour des forces de l’Esprit dans la matière. Notre travail du verseau, des vers de terre Esprit qui transmutent le terreau peut se faire. Ne nous méprenons plus sur qui nous sommes et agissons.

L’action pour maintenant

Notre mission a consisté longtemps à informer nos prochains pour que l’amnésie s’arrête, que la conscience de l’Esprit soit retrouvée, que la présence JE SUIS soit une réalité. C’est encore un peu d’actualité, mais je sens qu’aujourd’hui, nous sommes appelés à aller déjà sur la marche de l’escalier juste au-dessus. Sur cette marche, il est question du nouveau corps, de la fréquence du corps cosmique qui vibre sur la Terre. Sur cette marche nous émettons sur la fréquence divinhumaine de notre mille-feuille dans la conscience que nous inséminons ainsi l’entité humanité manifestée sur la Terre. C’est l’action !


Faire UN avec JE SUIS et LE laisser faire

Je sens personnellement que c’est ce qui va aider mon corps à se libérer des ornières de la matière qui le dévorent encore. Si je ne monte pas sur cette marche, je pourrais pleurer longtemps encore de la dévoration que l’ogre matière veut me faire subir. Mon regard se porte donc sur cette marche du dessus et mes yeux se sèchent, les larmes s’arrêtent. Je peux bien mâcher un peu de purée de cacahuètes, croquer quelques pommes, pourvu que je le fasse depuis la marche du dessus, dans la conscience pleine de l’action que JE mène sous la houlette de JE SUIS, grand fécondateur de l’humanité incarnée. Je ris alors de cette bouche programmée pour téter, de ces papilles avides de goûter, de cet estomac qui veut sans cesse être rempli. Cela n’est que terreau qui attend l’onde de l’Esprit pour être matière-lumière.

Depuis la Pâques 2021, les guidances des JE SUIS de chacun renforcent la coopération de l’Esprit et de l’humain.

JE SUIS répartit les responsabilités

JE, encore manipulé par l’être psychique sur le grand écran du film humain, avait décidé d’une chronologie, vu un grand effort à faire pour devenir « meilleur », ordonné un nettoyage de la grande saleté, voulait imposer une rémission des péchés. JE SUIS me dit :
« Détends-toi et vois ce passé qui s’en va dès lors que tu choisis de devenir MOI. Plus tu deviens MOI, moins tu es attirée par la culture humaine d’autrefois. Ne te mêle pas de la manière de faire. Toi, ta responsabilité, c’est de prendre les décisions sur ta destination, sur ton objectif essentiel. Décide de la destination de ce système dont tu as la gestion et moi je te donne les moyens d’y parvenir. Tu dois bien comprendre qu’aujourd’hui tu arrives à une étape où tu sais reconnaître ce que JE SUIS et que ton désir d’être MOI, de me faire exister dans notre création est ta profonde intention, ta seule aspiration. En toute logique, tu disposes de toutes mes forces spirituelles, de toute ma lumière, de toute mon intelligence pour aller joyeusement et aisément vers cette destination que tu choisis. Dès lors que je suis la destination, je suis aussi le chemin, je suis aussi les moyens qui propulsent le véhicule et le transforme au fur et à mesure qu’ensemble nous avançons. La non séparation entre toi et MOI est la clé. Sur la marche de l’escalier où tu décides de te hisser aujourd’hui, après la guérison des peurs, est l’Unité JE-JE SUIS. Je vais t’aider, si tu le veux bien, à renforcer cette réalité dans la conscience que tu as de toi, dans chaque situation que tu vis. Serais-tu prête à renoncer à l’effort que tu as cru être le gage de ta sincérité ? »
Et là, c’est un gros morceau catholique, ascétique qui se montre à moi. Je vois que j’ai le choix entre l’effort humain, et la confiance totale en JE SUIS.

Identifier la destination et m’y laisser conduire

Mon objectif actuel est d’offrir tout mon système pour que naisse la nouvelle espèce humaine, le divinhumain doté d’un corps de cristal lumière. Cela passe par un déconditionnement de mes cellules, leur déprogrammation de la légende humaine dont elles sont imprégnée depuis des siècles. La légende humaine s’est écrite au fur et à mesure que la conscience de l’humanité s’est unie à la matière allant jusqu’à s’identifier à elle au point d’oublier qu’elle EST Esprit manifesté dans la densité, et qu’elle reste ESPRIT.

S’identifier à la matière aboutit à considérer Vérité absolue et incontestable, la compréhension scientifique de la vie terrestre à partir de l’observation de la densité de la création en expulsant toute présence des ondes spirituelles qui la constituent autant que les corpuscules la constituent. Plus la pensée humaine a pris une place prédominante dans la conscience collective de l’humanité, plus la science matérialiste s’est imposée en tant que Vérité absolue, édictant des lois physiques que nul humain n’a le droit de contester sous peine de passer pour une personne insensée.

La désidentification à nos rôles humains : une étape essentielle pour l’auto guérison de nos peurs. Un processus collectif mené le mardi 27 avril 2021 au service de tous les humains qui le veulent bien

Le chemin du retour à l’Unité

La pensée humaine, outil permettant le libre arbitre indispensable à l’individuation et au JE, a rivalisé avec l’Esprit Créateur, le souffle divin qui s’est manifesté dans le visible dense au point de vouloir le remplacer. La pensée veut être calife à la place du calife et prétend aujourd’hui pouvoir tout régir sur la Terre. Au fil du temps, elle a prétendu remplacer l’Esprit, a écrit une légende sur l’histoire de la vie, sur le fonctionnement des règnes minéraux, végétaux, animaux et humains, sur la place des éléments air, feu, eau et terre. Le boulanger croit dur comme fer que sa force musculaire ou les technologies mobilisées pour pétrir, les petites innovations de ses recettes ou le choix de ses farines sont la raison du succès de son pain. Il a même remplacé le levain par de la levure. Le pain est encore plus dur.

Les religions, continuent bien de parler du Divin et de l’Esprit en tant que source de vie, mais elles sont sont devenues dualistes : la matière corpusculaire d’un côté, et au loin, l’onde Esprit qui, selon le mérite des hommes, condescend à apporter sa manne à l’humanité. Le boulanger n’a plus accès au levain.

Aller fouiller dans les poubelles pour retrouver le levain

Mes cellules, manifestation terrestre de l’être spirituel que je suis, en sont arrivées à oublier l’onde Esprit qu’elles contiennent. Cette onde est même emprisonnée dans le noyau. Mon ADN, présent dans le noyau des cellules qui agrégées les unes avec les autres, forment le corps dont JE SUIS s’est doté pour EXISTER, ne peut s’exprimer que partiellement, la majorité des informations qu’il contient, sont inconnues, restées à l’état de potentiel sans autorisation de se révéler. Les scientifiques de la conscience dominante de l’humanité, nomment ce potentiel « ADN poubelle ». Je sens en moi que cet ADN veut s’exprimer, se déployer, que des séquences de mon génome doivent maintenant se traduire en protéines, livrer l’information divine qu’elles détiennent. De toute urgence, il me faut aller fouiller dans cette poubelle pour y retrouver le levain divin qui va dilater la pâte à pain qu’est ce corps de chair d’où l’Esprit a été expulsé.

JE, désigné par JE SUIS pour gérer Sa Création terrestre composée de matière, de psychologie et de savoirs, est imprégné des croyances de la légende humaine et s’y accroche. JE considère que l’aspect dense du monde dans lequel il mène l’Expérience du libre arbitre et de la responsabilité de représenter l’Esprit sur la Terre est devenu plus vrai que son pays d’origine, sa nature Divine. JE a fini par étouffer la majorité des informations de l’ADN, de l’Esprit, n’autorisant que quelques séquences à se transcrire. L’autorisation de la transcription est soumise à la cohérence du « texte » obtenu, à la légende humaine telle qu’elle s’est imposée dans l’observation de la matière dépourvue d’Esprit, du pain sans levain.

Le souvenir du dispositif

Mais voilà que l’onde JE SUIS a traversé mon atmosphère, que les effluves du levain sont revenues à la conscience du boulanger, que les membranes de mes cellules ont commencé à vibrer et que, par conséquent, le vague souvenir du feu de l’Esprit contenu dans le noyau des cellules a commencé à s’activer dans ma conscience. Voilà que l’être spirituel JE SUIS insiste pour exister sur la terre tout entier, qu’il est dans le désir ardent d’être actif et présent à 100%, qu’il me demande d’être JE SUIS à sang pour sang, chimiquement, biologiquement puisqu’il n’y a aucune différence entre LUI, l’information JE SUIS et sa manifestation dans l’humanité, laissée à la gestion de JE.

Évangiles apocryphes et ADN poubelle : même combat

JE SUIS me dit que sa richesse infinie, enfermée dans les cellules, devenues des geôles verrouillées par la science matérialiste divisant l’onde et les corpuscules, ne peut plus rester secrète, qu’il est maintenant nécessaire de la mettre en commun avec le reste de l’humanité. Je me relie alors à ces évangiles de Nag Hamadi, dits apocryphes parce que les institutions religieuses officielles ont décidé des canoniques. La version officielle, institutionnelle fait dogme, les autres écrit retrouvés sont suspectés de manquer d’authenticité. En fait, les textes retrouvés ne sont pas cohérents avec les traficotages qui ont été faits avec les évangiles de l’origine, avec l’interprétation ecclésiale, pontificale des enseignements apportés par Jésus qui a manifesté le Christ dans l’humanité. C’est clair les autorités religieuses, tout comme les autorités de l’état, exigent que l’enseignement de l’Esprit soit conforme aux décisions matérialistes qui tiennent lieu de vérité expliquant le monde visible et réunissant les humains.

A la découverte de nos évangiles personnels bien conservés dans l’ADN qui veut aujourd’hui se faire connaître

C’est l’heure pour moi de l’inversion, de lire les évangiles du noyau de mes cellules sans plus tenir compte des affirmations que les humains m’ont demandé de prendre pour la vérité, seule et unique, parce que soi-disant, elle serait prouvée par l’observation. Aujourd’hui je sais que l’observateur modifie l’objet de son observation. Si je suis persuadée d’une modalité de fonctionnement de la matière, je vais en avoir la preuve par mon observation. Mon a priori, ma grille de lecture détermine mon observation et vient se confirmer par ce que je vois.

Oser lâcher les repères collectifs qui structure la culture commune

Aujourd’hui, je mets de côté les savoirs qui m’ont été inculqués et décide d’observer le monde depuis mon JE SUIS, depuis ma réalité ondulatoire présente dans les corpuscules et non plus en séparant les deux aspects. La matière est présence de l’Esprit, l’onde Esprit fait vivre les corpuscules qui ne pourraient absolument s’agréger les uns aux autres sans le phénomène ondulatoire porteur de l’intelligence créatrice. Je me souviens que je me suis autogénérée, que j’ai mis en scène et écrit tout ce qui s’est joué, même si a conscience terrestre que j’ai de moi à ce jour est encore influencée par le système des croyances humaines qui constituent ce qui est appelé la science, qui donnent lieu à la morale et aux lois, qui aboutissent aux institutions régissant les peuples au détriment de la souveraineté individuelle inhérente à la divinité de chacun.

Jérusalem Céleste, nous voilà !

J’ai donc besoin d’une aide qui déjoue la force de mon mental qui continue parfois à vouloir se faire plus gros que l’Esprit, à être calife à la place du calife et maintient le conditionnement humain. J’ai besoin du supra mental qui permet de passer outre le pouvoir de la pensée, tellement en phase avec la légende humaine. J’ai cherché une technique, j’ai cherché une personne, par réflexe conditionné, un dieu extérieur est d’abord venu, un énième messie allait me sauver. Et voilà que le parfum aigrelet du levain s’est fait insistant, que les mots murmurés par JE SUIS ont été entendus. Voilà que j’ai su que c’est en montant avec JE SUIS sur la fréquence de l’Unité avec LUI, là où je peux totalement m’abandonner en LUI, qu’IL va activer le levain et repousser les limites de ce corps encore figé, gelé. Lui seul peut m’aider à m’élever au-dessus du monde de la forme, là où la substance subtile peut se répandre sans qu’aucun moule ne la contraigne. Ainsi JE autorise JE SUIS à disposer de sa créature dans sa création pour la mise en œuvre de notre projet d’homme-Esprit unifié dans un corps de matière lumière-lumière, transfiguration de l’ancien corps de chair. Avec son aide JE sors des ornières, des stratégies et des contrôles dont l’être psychique fut un expert. JE ne regarde plus en arrière pour vivre comme avant car rien ne va plus. Je regarde tout droit devant, après la transition, là où la vie Divine a instauré la « jesuislarchie, fraternité de divinhumains souverains. La Jérusalem céleste est là, j’y vis déjà à chaque fois qu’avec JE SUIS, je suis, sans plus suivre une autre voie.

2 contributions

  1. Magnifique partage Marie-Odile de ton Actualité. Quelle mise en perspective de la marche à franchir actuellement pour ceux qui le souhaitent. Alors oui à réveil de l’ADN poubelle rempli de JE SUIS et d’Esprit, oui au nouveau corps transfiguré par le levain réveillé, oui à la JE SUISlarchie des divinshumains souverains. Merci pour ce riche témoignage.

    1. Merci David,
      Ta solidarité avec moi, sur le chemin de conscience que nous parcourons, est une précieuse ressource. Pouvoir échanger avec d’autres pèlerins est source de joie et vecteur de foi. Alors rendez-vous très bientôt avec de nouvelles questions, d’autres révélations, et toujours des positions à prendre pour vivre au plus près notre aspiration à l’Unité homme-Esprit dans un corps de cristal lumière.

Votre contribution :

Vous souhaitez vous exprimer, contribuer à l'évolution de la conscience sur ce sujet ?
Ecrivez votre commentaire ici et envoyez-le-moi afin que je puisse le publier.